Les serviteurs

mardi, mai 12, 2015

 

Discret et effacé, le serviteur qui donne l’impression d’être un simple domestique au service de la couronne, est en réalité un personnage essentiel de l’entourage du Fo ‘ô. Bénéficiant de la confiance absolue de celui-ci, il partage non seulement toute sa vie privée, mais il est aussi pratiquement dans les secrets du royaume. Ces personnes qui suivent une initiation particulière les rendant aptes à accomplir toute mission qui leur est confiée par le Fo ‘ô, sont aussi bien préparées pour ne pas trahir la confiance placée en eux par ce dernier et par les ancêtres.

Certains serviteurs, notamment ceux de la classe des sept, ne tiennent pas leur titre du Fo ‘ô, mais des ancêtres qui les ont choisis pour servir le royaume à travers son Fo ‘ô. Tout comme le Fo ‘ô, ces serviteurs rendent directement compte aux ancêtres dont ils redoutent la colère. Malgré le fait que la fonction de serviteur soit à vie, chaque nouveau Fo ‘ô entre généralement en fonction avec certains serviteurs arrêtés à la même période que lui par les notables en charge de ce rituel au sein des familles connues pour leur dévouement au royaume. Ces notables peuvent ultérieurement coopter d’autres serviteurs pour les mettre à disposition de la Cour royale.

N’ayant pas perdu leur rang, les anciens serviteurs sont toujours les bienvenus au Palais, mais ne sont plus astreints à l’obligation permanente de présence et de service. Le désir de servir demeure cependant tellement ancré en eux qu’ils passent plus de temps à la chefferie qu’ailleurs, encouragés en cela par le Chef Supérieur.

Ce texte a été rédigé par Sa Majesté Djombissié Kamga Yves.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *