Pratiques d’élevage

mardi, août 4, 2015

 

De nombreux petits agriculteurs de Fondjomekwet élèvent quelques animaux pour leur consomation personnelle (alimentation, sacrifices). Il s’agit de poules, de chèvres qui sont attachées au piquet dans la brousse (4 mères donnent naissance à une dizaine de chevraux par an) de quelques cochons élevés plus ou moins en liberté au sein de la concession et qui rentrent tous le soirs. Il existe également quelques éleveurs professionnels qui peuvent avoir une centaine de porcs par an. Elevés dans des batiments en ciment, avec de l’alimentation industrielle. Ces animaux peuvent être tués à l’âge de 3 ou 4 mois. Ils sont vendus le plus souvent à des habitants de Fondjomekwet pour des cérémonies festives ( mariage, funérailles, anniversaires, sacrifices...). Il existe enfin des élevages instensifs de poulets. Les éleveurs achètent à Bafoussam des poussins d’un jour qui sont élevés dans des petites structures fermées. Les poussins sont alimentés par un premium, auquel sont ajoutés des grains concassés (maïs écrasé, soja concentré). De 20 à 35 jours après ces animaux sont vendus aux habitants de Fondjomekwet. .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *